Le trajet

 

San Leo (San Lé en dialecte romagnol) est une commune italienne d'environ 3 000 habitants, située dans la province de Rimini, en Émilie-Romagne, en Italie. Le village fait partie de la région historique du Montefeltro.

De nombreuses populations y trouvèrent refuge. Seules celles de l'époque romaine laissèrent quelques témoignages. Les Romains appelèrent le lieu Mons Feltrius (Montefeltro).

Le nom Montefeltro devint San Leo, quand le Dalmate Leo, arrivé sur le lieu à la fin du iiie siècle, a acquis une forte popularité, par son intense activité pour y développer le christianisme. Il a été canonisé par l'Église catholique et est le saint patron de la commune.

Le lieu garda le nom de San Leo. Il dut faire face aux occupations des Barbares, aux conflits de la période du Moyen Âge, aux Francs, aux Byzantins ainsi qu'aux diverses batailles féodales.

En 1213, Saint François d'Assise y prêcha et reçut en don du conte Orlando Catani di Chiusi le mont de La Verna où il fonda un monastère.

Les familles des Carpegna, du Montefeltro et des ducs d'Urbin donnèrent un territoire et un pouvoir politique à San Leo.

En l'an 1500, la famille Della Rovere, puis en l'an 1600, l'État pontifical, prirent le pouvoir.

C'est dans sa forteresse, dans le cachot il pozzetto, que fut emprisonné pendant 4 ans et mourut le fameux Comte de Cagliostro.

Initialement, en 1860, lors de l'unification de l'Italie, San Leo fut rattachée à la région des Marches (province de Pesaro et Urbino). Ce n'est que tout récemment, le 15 août 2009, qu'elle en a été détachée, conjointement avec six autres communes2 du Haut-Valmarecchia, en application des résultats d'un référendum tenu les 17 et 18 décembre 2006, pour être rattachée à l'Émilie-Romagne. Sur cette modification territoriale, pourtant pleinement entrée en vigueur, a pesé jusqu'au 10 juillet 2010 le recours de la région des Marches devant la Cour constitutionnelle, qui l'a rejeté pour inadmissibilité, vue son absence de fondement, non ayant été violée ou enfreinte aucune norme constitutionnelle.

Le dome

De l'époque médiévale VII siècle, y sont conservées des reliques de San Leone datées du VI siècle

 

Le château 

est l'une des forteresses les plus connues possédées par les Montefeltro. Elle culmine au sommet d'un piton rocheux qui surplombe le village de San Leo ainsi que la vallée du Marecchia. Elle fut par la suite transformée en prison

 

La Tour

 

 

 

 

Giuseppe Balsamo (Joseph Balsamo)

dit Alessandro, comte de Cagliostro, est un aventurier italien, né à Palerme en Sicile, le 2 juin 1743 et mort dans la prison pontificale de San Leo